miniature
Estelle Sauvat s'engage en faveur de l'amélioration des compétences pour de nouveaux emplois.

La numérisation et la robotisation de l’emploi font craindre le chômage pour certains secteurs, alors qu’elle s’annonce porteuse de développement pour d’autres.

Face à cette disparité, anticiper avec rigueur le virage du numérique s’impose.

C’est dans ce contexte, au niveau local, au sein de la région Nouvelle-Aquitaine, qu’Estelle Sauvat se positionne comme un des acteurs préparant ce changement. Acteurs, tels que Olivier Salleron, ainsi que Mustafa Gursal qui ont pu s'exprimer au  séminaire "Recruter" le 22 Janvier 2018. 

Lire aussi : "L'important c'est de redorer le blason des métiers du bâtiment aux yeux du grand public"

Nous avons prévu de former des jeunes et des demandeurs d'emplois grâce à un investissement de l'Etat de 15 milliards d'euros sur les cinq prochaines années. 500 formations supplémentaires sont d'ores et déjà programmées en Nouvelle-Aquitaine pour l'année 2018.”

Ces objectifs démontrent l’urgence aujourd’hui de créer un environnement dynamique, flexible, avec l’abolition de frontières entre emplois et formations, et le développement des compétences de chacun.

 

 

© Photo : Région Nouvelle-Aquitaine / E.Sauvat

Contenus liés