miniature
Gérard Bourges au Séminaire "Recruter" organisé à Bordeaux.

Le recrutement classique se modifie, et les compétences et savoir-être acquis au cours des expériences professionnelles tendent à devenir aussi importants que les diplômes. Face à la mutation de l’emploi, il est primordial pour les entreprises d’optimiser les compétences de leurs salariés. “Nous avons créé il y a 5 ans, une école de formation spécifique, pour répondre à un besoin de formation de selliers et accueillir des personnes de tous horizons. Aujourd’hui les entreprises anticipent sur leurs futurs besoins en formant leurs salariés.” nous informe Gérard Bourges au séminaire "Recruter". 

Lire aussi : Anticiper la robotisation et la numérisation des emplois. 

De nombreuses initiatives similaires ont vu le jour en région Nouvelle-Aquitaine, dans le but de coordonner formations et besoins d’emplois. Nous pensons à Mustafa Gursal  avec la Boutique Club Emploi. Des veilles sont donc organisées sur les nouveaux métiers émergents, afin d’être pertinents dans les axes de formation. “Aider à construire, économiquement et socialement l’entreprise de demain, un enjeu actuel prédominant. Notre avenir et l’épanouissement de nos entreprises sera dans l’action, et non la contemplation des mutations”.

 

 

 

© Photo : Région Nouvelle-Aquitaine / V. Quérule  

 

 

Contenus liés