miniature
L'auxiliaire de vie sociale, aide et professionnalisme.

Auxiliaire de vie sociale, aide et professionnalisme.

L'auxiliaire de vie sociale veille au bien être d’une personne qui se trouve dans une situation de besoin, en lui apportant au quotidien un soutien moral avec de la présence, de l'écoute, et un soutien pratique en effectuant des tâches administratives, des travaux ménagers ou domestiques.

 Au quotidien, ces professionnels peuvent être amenés à alimenter, habiller ou faire la toilette de leurs clients. Nous pouvons dans ce cas, employer le terme d’agent à domicile, d’assistante de vie ou d'aide à domicile. Les publics auprès desquels intervient l’auxiliaire de vie sociale sont variés. L’auxiliaire de vie peut s’occuper de familles, de personnes âgées, d’enfants, qui ne parviennent plus à effectuer par eux-mêmes les gestes de la vie quotidienne, car malades, handicapés, fragiles ou en difficulté sociale.

Pour devenir auxiliaire de vie sociale, il faut avant tout être à l’écoute des autres et des difficultés qu’ils peuvent rencontrer. Un bon équilibre physique et moral, une grande capacité d’adaptation et d’organisation sont requis. Et parce que ce métier implique beaucoup de déplacements et de mouvements, une bonne condition physique est nécessaire. Nous aurons toujours besoin d'auxiliaires de vie!

Il est possible d’accéder au métier d'auxiliaire de vie sociale grâce à des formations que nous proposons deux formations à Bordeaux du 5 Février 2018 au 29 Mai 2018, et à Périgueux  du 11 Décembre 2017 au 17 Avril 2018! 

Si vous êtes interressés par cette opportunité, n'hésitez pas à cliquer sur le lien "formations d'auxiliaire de vie" , puis entre dans l'onglet "Que cherchez-vous?" le métier "Auxiliaire de vie"

 

 

 Droits d'image : ONISEP