Recruter n’est pas si simple que nous pourrions l’imaginer…

Dans les petites villes, une grosse problématique due au déplacement de la main d’œuvre se pose…et il est souvent difficile de convaincre des candidats jeunes et actifs de s’installer dans une ville peu dynamique.

Mais le manque d’attractivité des villes et le départ des compétences hors des frontières, n’est pas la seule cause de la crise de l’embauche, le manque de main d’œuvre adaptée est aussi un problème majeur.

Prenons l’exemple du secteur numérique qui souffre d’un déficit de candidats. Les femmes sont les principales utilisatrices avec une répartition de l'utilisation des réseaux sociaux, 65% des femmes contre 35% des hommes. Or, elles ne se dirigent pas vers le secteur du numérique !

L’enjeu est donc aussi de communiquer sur l’emploi dans le numérique et de faire connaitre de nouvelles orientations, et de nouveaux métiers aux jeunes globalement.

 Montrer de nouvelles voies aux jeunes, communiquer et donner envie aux femmes à travers des exemples de réussite inspirants, au-delà des clichés ! Ainsi, ce sera possible de lutter contre des clichés sexistes inconscients…qui visent à stigmatiser le genre des métiers.

Au delà de l'information avant l'entrée sur le marché de l'emploi, accompagner et entrainer les étudiants à candidater est un enjeu très sérieux. 

Contrairement à ces secteurs qui peinent à recruter, certains comme le commerce et de la construction sont en augmentation de 30%, la sécurité est aussi un secteur qui s’est développé à hauteur de 18%. Enfin, l’intérim et la restauration sont des secteurs d’embauches qui restent stables. 

 

Crédit photo : Unsplash

Contenus liés