miniature
Un soudeur à l'oeuvre

Le soudeur utilise la méthode de soudage, qui reste à ce jour, la technique la plus utilisée pour assembler des éléments métalliques (chauffe-eau, avion, oléoduc, pont, plateforme pétrolière…). C'est une fonction importante, car c'est le soudeur qui détermine, à partir de documents techniques : les procédés à mettre en œuvre, la nature du métal utilisé, les montages à exécuter, les contrôles qualité à effectuer, dans un projet. Lorsque la production est faite en série, le soudeur manie des machines automatisées extrêmement complexes, par exemple la machine à souder par faisceau d'électrons… Avec l'automatisation des procédés, l'exigence en matière de qualification a augmenté, une tendance favorisée par l'industrie nucléaire (centrales EDF, etc.), qui vient s'ajouter aux secteurs traditionnels de la soudure (chimie, pétrochimie, aéronautique, construction navale).

Les conditions de travail varient énormément d'une entreprise à l'autre. Par exemple, quand le soudeur intervient sur une plateforme maritime ou dans une centrale nucléaire, il travaille « sur site », ce qui l'oblige parfois à se déplacer très loin, pour de longues durées. Ce métier reste un des métiers les plus exigeant de l'artisanat.

Nous proposons une formation dans ce domaine, à Bergerac du 12 Mars 2018 au 29 Juin 2018.

Si vous êtes interessés par cette formation, il vous suffit de cliquer sur le lien "formation de soudeur" et d'écrire dans la barre de recherche "soudeur".

Nous vous attendons!

 

 

 

Crédit photo : Unsplash

Credit video : Onisep